LANGAGE 2D

Ce sont principalement les flux qui rythment les différents espaces de la gare de Lausanne.

Ces flux ont un effet sonore fort dans l’espace. Ils définissent, dilatent, transforment l’espace.

Nous nous sommes donc inspirées du langage musicale. Telle une partition musicale, chaque individu, chaque instrument forme le flux, l’orchestre. Celui-ci évolue au fil du temps avec ses arrêts, ses silences, ses accélérations, ses ralentissements, ses créchendo et décréchendo.

Ainsi, chaque personne prise individuellement fonctionne et se meut selon son caractère, son but, son horaire et ses besoins. Pourtant, ces personnes prisent collectivement forme une masse qui respire selon ses propres lois. Comment alors chaque personne se déplaçant chacune différement forme une masse unique et reconnaissable ? Comment un monde micro peut former un monde macro totalement différent l’un de l’autre ?

C’est donc d’abord en explorant les formes musicales d’une partition et le fonctionnement d’un orchestre que nous entreprenons de représenter ces phénomènes spatiales.

 

 

 

Images de référence

 

You must be logged in to post a comment.